Week-end AMOCO 2019

samedi 21 septembre 2019
par  Olivier Grivaud

Week-end AMOCO sous le soleil pour cette sortie du BSS

du 14&15 septembre 2019 organisé par Marie-Paule

Nous étions hébergé dans une maison à Landéda avec vue sur mer s’il vous plait.

Samedi matin, c’est grasse mat’ car le premier RDV dans le centre de plongée de l’Aber wrac’h de Ludo était à 11h00 (ça devrait toujours être comme cela ;-))
Après l’accueil et la préparation de chacun, nous avons été confié à Eric notre DP du week-end. Une fois le topo terminé nous avons mis le cap sur l’épave Amoco Cadiz. Notre plongée était axée sur la partie arrière. Le fond était d’environ 28 m, mais pour ceux qui avait bien écouté le topo, l’objectif n’était pas d’y rester mais de rentrer dans le fameux local barre (et oui avec 2R), où l’accès était à environ 12-15 m de profondeur. Tout le monde a pu y rentrer grâce au balisage de certains qui faisaient la circulation. A l’intérieur de cette salle immense, on pouvait y voir :

  • une clé géante de plus de 2 m de haut
  • l’axe de la barre qui servait à tourner le gouvernail (pièce qui a posé problème et qui est à l’origine du naufrage,)
  • Des câbles électriques, cadrants...
  • haussières (amarres) d’une dizaine de centimètres de diamètre
  • échelles

Peu de vie par contre sur l’épave hormis quelques très gros tacauds, lieus jaunes, peut être comme disent certains à cause du bruit de la tôle lors des forts coups de vent ?

La deuxième plongée du samedi après un bon et copieux repas, s’est effectuée sur la partie milieu de l’épave. Les cavités y étaient plus petites, et il fallait rentrer le ventre pour ceux qui y ont pénétré. Le fond sableux était également à environ 28 m. Sur le pont du navire recouvert de laminaires gît une passerelle, plusieurs bollards (bittes d’amarrage), des échelles, des longs et gros tuyaux (diam 50 cm environ) où se cache un peu de vie dont quelques beaux spirographes.

Pour le retour, Marie a eu la chance de pouvoir nous piloter en profitant des conseils du beau Eric ;-) pour préparer son permis bateau.

Samedi à 20h30 c’est l’heure de l’apéro en fin de compte (non c’est pas tard) puis de la dégustation des moules du pays de l’Aber Benoit avec frites maison, un régal…
Le repas s’est fini par le fameux far aux pommes de Daniel que tout le monde a apprécié et dont voici la recette :

1l lait entier
200g farine
220g sucre
7 œufs
Pommes
150 g de beurre dont copeaux beurre sur les pommes au four 10 à 15 minutes avant d’incorporer dans le far.
180 cº 40 minutes

Le tout accompagné de l’explication du far aux pommes et non pas aux pruneaux :-)

La plongée du dimanche matin s’est effectuée sur le site de la « Grande Fourche », où certains ont pu observer quelques langoustes. A la remontée, un banc de nombreux lieus stagnaient à 10 m de profondeur environ. Le site était plus riche en vie, tout le monde y a donc trouvé son compte, surtout qu’à la sortie ce n’était pas fini. Nous avons eu la chance de voir quelques spécimens de phoques, Certains se lézardaient au soleil, tandis que les plus jeunes profitaient de l’eau chaude du coin (14°C).
La visibilité était plutôt correcte compte tenu du vent qu’il y a eu durant les jours précédents.
Bon il est l’heure nous aussi de profiter aussi du soleil, où nous attendent Daniel et sa cuisine.
Notre hôte nous a concocté de bons petits plats lors de ces 2 jours avec essentiellement des produits locaux. On peut dire qu’il a pris soin de nous.
Nous repartons tous un peu fatigués par ces plongées profondes, mais ce n’est pas la même fatigue que nous pouvions avoir vendredi soir après une semaine de travail ;-)
Fatigué oui, mais les yeux pleins de belles images, la tête remplie de souvenirs et le ventre bien rempli.
Un grand merci à tous pour la bonne humeur habituelle du club, à nos encadrants ainsi qu’à notre organisatrice Marie-Paule et à notre hôte Daniel.

Vive le BSS…
Olivier

BONUS

Échouée le 16 mars 1978 en face de Portsall, dans le Finistère-Nord, l’épave de l’Amoco Cadiz, pétrolier de 334 mètres de long et 51 m de large, reste la plus grande répertoriée au monde. Sa coque, brisée en deux lors du naufrage, a ensuite été pétardée. Les débris sont éparpillés sur plusieurs centaines de mètres.
Quarante ans après la catastrophe, l’épave est accessible aux plongeurs loisir (à partir du niveau 2). Le site étant très exposé aux courants et à la houle, les plongées doivent être organisées en période de petit coefficient, lors des étales de marées.
Pour ceux qui veulent en savoir plus sur l’Amoco Cadiz. https://fr.wikipedia.org/wiki/Amoco_Cadiz


Commentaires

Logo de Christian
samedi 21 septembre 2019 à 16h47 - par  Christian

Superbe compte-rendu, belles photos....et en plus apparemment un bon week-end de plongée entre potes....bravo !
Une prochaine fois, on sera de la partie.
Cricri et Véro

A venir

BSS

  • 20 octobre 2019 : Présentation PSP
  • 6 novembre 2019 : BIO - PB1 - Bryozoaires & Acidies
  • 13 novembre 2019 : BIO - PB2 - Nutrition
  • 16 novembre 2019 : Nitrox conf - CTD35
  • 20 novembre 2019 : BIO - PB1 - Vers

Apnée

  • 14 décembre 2019 : Fosse Gayeules
  • 25 janvier 2020 : Fosse Gayeules
  • 7 mars 2020 : Fosse Gayeules
  • 4 avril 2020 : Fosse Gayeules
  • 18 avril 2020 : CIVAUX

Palmage loisir

  • 14 décembre 2019 : Fosse Gayeules
  • 25 janvier 2020 : Fosse Gayeules
  • 4 avril 2020 : Fosse Gayeules

Plongée

  • 11 janvier 2020 : Fosse Gayeules
  • 8 février 2020 : Fosse Gayeules
  • 14 mars 2020 : Fosse Gayeules
  • 4 mai 2020 : PN2 - plongée
  • 9 mai 2020 : PN2 - plongées

Pêche

  • 14 décembre 2019 : Fosse Gayeules
  • 25 janvier 2020 : Fosse Gayeules
  • 7 mars 2020 : Fosse Gayeules
  • 4 avril 2020 : Fosse Gayeules

Jeunes

  • 11 janvier 2020 : Fosse Gayeules
  • 8 février 2020 : Fosse Gayeules
  • 14 mars 2020 : Fosse Gayeules